Le moulage par injection plastique… Mais au fait, comment ça marche ?

La technique du moulage plastique est une solution très développée pour la qualité et la performance des pièces réalisées. Elle permet de reproduire à l’identique et à une cadence importante des produits indispensables au bon fonctionnement d’industries dans divers secteurs d’activité comme le transport, la médecine, le mobilier, l’agroalimentaire, l’aéronautique, le bâtiment, la décoration, la musique, le textile et bien d’autres domaines exigeants.

Devenu aujourd’hui répandu, le moule prototype est un usinage de précision, car il garantit des pièces dont la finition de surfaces est de qualité supérieure et irréprochable. Il est utilisé pour les projets de grande et moyenne reproduction. Vous voulez savoir comment cette mécanique de précision fonctionne ? Suivez les explications de professionnels dans ce domaine.

Moulage par injection plastique : Ce qu’il est bon de savoir

L’injection plastique est une technique rapide à laquelle de nombreuses entreprises ont recourt pour la reproduction de pièces de bonne qualité. Elle permet de développer l’automatisation de la fabrication de ces matériels. L’avantage de cette solution de moule à prototypage plastique est que la finition des produits obtenus est irréprochable, quelle que soit la complexité de la forme géométrique de l’élément prototype. C’est une technique ultra rapide qui est adaptée au projet de reproduction de pièces finies en grande quantité.

En plus du niveau de qualité qui reste meilleur, il n’y a pas d’autres tâches complémentaires à effectuer. C’est pourquoi la solution par le moulage de matière plastique demeure le procédé privilégié par des domaines d’activité exigeants en matière de qualité. Ainsi, les difficultés liées à la conception du moule dépendent de la forme de la pièce à reproduire dans le projet. C’est pourquoi il revient au client de donner davantage d’explications nécessaires à l’entreprise prestataire.

Afin d’obtenir des produits d’un niveau de qualité exceptionnelle, il est important de choix un matériau de qualité dans laquelle le moule sera fabriqué. Les matières les plus résistantes qu’il est obligatoire de privilégier sont l’aluminium et l’acier. La première permet d’obtenir des moules davantage économiques par rapport à la seconde.

Parlant du fonctionnement, le moule à injection plastique est assimilable à une machine qui fait fondre des granulés en plastique sous forme de polymères thermodurcissables. Après avoir été fluidifiée, la solution obtenue est donc injectée dans la cavité d’un moule pour prendre la forme de la pièce prototype.

Le fonctionnement du moulage de matière plastique

Le processus est composé d’étapes successives formant le cycle normal de la fabrication de la pièce. Après la fusion des granulés dans un cylindre porté à haute température, la matière subit une compression avant d’être injectée dans le moule. Grâce au système d’éjection mis en place, la pièce moulée est facilement éjectée de l’appareil.

Les étapes indispensables pour un cycle d’injection normal sont les suivantes :

• Alimenter le moule de granulés plastiques,
• Fondre la matière première
• Contrôler le volume des granulés fondus,
• Vérifier s’il est possible d’ouvrir et den fermer le moule
• Verrouiller le moule une fois qu’il est fermé,
• Injecter les granulés fondus sous pression dans le moule
• Maintenir sous pression la matière,
• Éjecter les produits obtenus après refroidissement.

Étant donné que les pièces injectées doivent être utilisées dans des domaines très sensibles, il est très important de contrôler leur qualité. De ce fait, il est conseillé d’associer le client à toutes les étapes de la conception du moule plastique. Cela permet de faire des corrections au fur et à mesure dans le but d’obtenir des produits de finition optimale sans défaut.


Comments are closed