Les recherches de Aissa Hamada sur le traitement de l’autisme

Aissa Hamada, l’homme aux multiples passions partage certains points sur ses domaines de prédilection. Il évoque la difficulté de détecter les symptômes de l’autisme malgré certains signes caractéristiques qui ne sont pas nécessairement des preuves. C’est pourquoi la recherche de traitement pour une guérison complète est encore laborieuse.

Les comportements des autistes présentés par Aissa Hamada

Les personnes atteintes d’autisme sont souvent des personnes présentant des déficits sociaux (réticence à écouter, difficulté à parler, à tisser des liens, à comprendre l’ordre social) explique Aissa Hamada.

Les personnes autistes sont considérées comme excentriques, bizarres et déconcertantes, mais elles se font remarquer par leur niveau de culture générale et par l’intérêt qu’elles démontrent dans un domaine spécifique.

Ce trouble du développement neurologique est caractérisé par des problèmes de compréhension et de communication. Aissa Hamada et l’autisme. Le patient atteint ne parvient pas à décoder les messages qui lui arrivent (submergé par la «cacophonie » de son environnement), ni à adresser des messages aux personnes qui l’entourent.

Il est dispersé dans l’espace (se concentre ainsi sur les détails), déphasé dans le temps (se contente ainsi des routines), dépassé par les échanges avec une communication maladroite et hésitante (se concentre ainsi sur sa personne).

Prise en charge

Les hôpitaux de jour, le Centre d’Action Médico-social précoce et le Service d’Education Spéciale et de Soin peuvent accueillir les autistes. Il n’existe que très peu de centre d’accueil pour les nourrissons puisqu’ il y a toujours un manque de statistiques et d’études pour l’évaluation des besoins, un manque de places et d’argent dans les établissements spécialisés.

Plusieurs associations des parents accusent la France d’être en retard dans la prise en charge des enfants. Elles se battent pour l’évolution de cette situation et Aïssa Hamada en fait partie. Les associations réclament le diagnostic précoce, la prise en main pluridisciplinaire, plus d’informations sur cette altération, etc.

Les limites des symptômes détectés et des études sur l’autisme

Arriver à entrer en relation et échanger des discussions avec un autiste requiert un conditionnement sensoriel adéquat à ses 5 sens afin d’éviter les surcharges sensorielles provoquant le repli. Il se coupe du monde et se réfugie à l’intérieur de sa bulle dès qu’il y a l’angoisse d’un changement ou d’une surcharge sensorielle. Il s’y sent heureux, mais n’est pas conscient de son action. Il peut empêcher tout le monde d’y pénétrer et se blinde.

Les méthodologies de l’étude et de la recherche couramment employées ont utilisé des analyses de vidéos maisons et des rapports rétrospectifs qui sont apportés par les parents.

Les problèmes concernant l’étude de l’autisme

L’étude de l’autisme durant l’enfance se confronte à de nombreux défis, confie Aissa Hamada dans ses articles sur Tumblr. Premièrement, ce trouble ne possède ni un examen médical, ni un marqueur biologique. Le diagnostic n’est en conséquence basé que sur les informations procurées par les parents de l’enfant et sur les observations de son comportement.

Certains critères diagnostics ne sont pas élaborés pour les tous petits et d’autres comme le problème de langage conversationnel ne sont adaptés pour les jeunes enfants et les nourrissons. Les diagnostics sont donc posés à partir de l’âge de trois ans et les études doivent être rétrospectives afin de connaître la caractéristique comportementale précoce. Il faut suivre de près l’enfant de manière prospective jusqu’à ce que le diagnostic soit certain.

Le point de repère précoce d’un comportement social est moins défini que celui relié au développement du langage ou du moteur selon Aissa Hamada. Pour cela, la déviance précoce concernant le développement social est difficile à détecter, alors qu’elle fait partie des caractéristiques centrales de l’autisme.

Certains symptômes sont les mêmes que les autres troubles liés au développement, rendant le diagnostic et la sélection de groupe de comparaison plus difficiles. Il faut également noter que cette déficience au développement sensoriel se manifeste de manière différent d’un enfant à un autre. L’expression de chaque symptôme peut varier énormément, y compris pour le même enfant durant son développement.


Laisser un commentaire