La machine intelligente va devenir demain le nouvel interlocuteur de l’humain

Où est-ce que l’intelligence artificielle veut conduire le monde ? Cette préoccupation ne laisse personne indifférent notamment journalistes, investisseurs, médecins, managers, enseignants et autres. Tout le monde se pose cette même question fondamentale qui est de savoir quels sont les inconvénients des nombreuses inventions au service de l’humanité en ce moment ?

Demain, probablement l’Homme s’adressera à une machine

Nous utilisons chaque jour Google et son fameux moteur de recherche sans se soucier de ses éventuelles conséquences. Ainsi, chacun est concentré quotidiennement sur le clavier, soit de son ordinateur ou de sa tablette à écran tactile, pour souscrire à une application ou faire d’autres recherches. Si quelqu’un avait prédit un jour qu’aujourd’hui l’humain pouvait obtenir toutes les informations du monde en quelques fractions de seconde, on l’aurait tué ou brûlé et pourtant, cela est possible avec la navigation par exemple, qui est désormais intégrée dans le quotidien de tout le monde. On ne peut pas se passer de notre smartphone juste pour quelques minutes uniquement, ce n’est pas possible ! Au point où le téléphone est devenu un outil incontournable pour notre existence. On mange, on prend la douche et même on dort toujours connecté.

Alors que nous réserve l’intelligence artificielle, ces claviers disparaîtront-ils un jour pour faire place à quoi demain ?

Cela est fortement probable puisqu’actuellement, on n’a véritablement pas besoin de taper le clavier pour saisir un texte. À partir de simple reconnaissance vocale de Google via un smartphone Android, le message vocal peut être retranscrit sur un support.

Les technologies de traitement du langage étant en cours, peut être que demain, il ne sera plus nécessaire de taper un clavier pour envoyer un SMS ou lancer un appel, mais la seule reconnaissance vocale suffira pour commander un taxi, effectuer des recherches sur internet, connaître les horaires des trains… Chacun pourra échanger avec la machine pour ses différents besoins.

Par exemple, le tout premier agent conversationnel créé, connu sous le nom de « chatbot ou chatterbot »,a fait cette belle expérience au travers d’un entretien simulé entre un patient humain et un médecin rogérien (1966 ELIZA).

Systèmes de questions-réponses, base de fonctionnement de l’IA

Les technologies de l’intelligence artificielle sont basées sur les systèmes de questions-réponses devenus aujourd’hui populaires. Quel en est le principe ?

L’IA procède par l’identification des questions les plus fréquentes et analyse les réponses apportées ou pré-enregistrées. Ensuite, par le mécanisme de Traitement Automatique du Langage Naturel (TALN), l’application est capable de reconnaître la question malgré le style utilisé pour la poser.

En résumé, le système questions-réponses permet à un robot de répondre sans réfléchir à la question d’un humain à la recherche d’informations. Pour que cela soit réalisable, il va falloir que la machine soit capable de trouver la réponse dès que la question a été programmée et intelligible. Ce mécanisme aboutit à une interaction entre l’homme et la machine.

Ainsi, par cette technique de reconnaissance vocale en entrée et synthèse vocale en sortie, l’homme peut communiquer facilement à la machine sans aucune barrière. Cependant, suite à la question posée, la réponse peut être de façon optionnelle entre voix féminine et masculine.

Le même mécanisme a permis à Google Home etAmazon Alexa de mettre en place leurs systèmes qui sont d’ailleurs opérationnels aujourd’hui. L’utilisateur s’en sert en activant par la voix son prénom. Il s’adresse à une machine considérée comme un majordome privé. Pour le moment, cela n’est pas encore entré dans les habitudes des humains, qui trouvent encore bizarre qu’un être humain dialogue avec une machine. D’après les spécialistes, cette barrière sera franchie mais pour l’instant, cette innovation de l’intelligence artificielle reste un mythe. Ce qui est sûr c’est que les nouvelles technologies intelligentes ne cesseront pas de surprendre l’humanité avec ses prouesses. Très prochainement, Google mettra en place un outil nommé « OK Google » ou « OK + Prénom » qui sera utilisé pour interpeller un ami, collègue ou parent avant de lui poser une question.

Intelligence artificielle pour interaction entre Homme et robot

L’IA est la bienvenue pour les personnes vivant toutes seules. Elle permet de passer du rêve à la réalité. Ainsi, le robot japonais mis au point apparaît comme un fantasme pour occuper ceux qui se sentent trop seuls, notamment les personnes âgées. Aujourd’hui, ces machines sont capables d’exécuter des tâches comme entretenir de pelouse, faire la cuisine et autre. Elles sont devenues des compagnons en interaction amicale avec l’Homme.

L’IA pour booster la conversation

L’intelligence artificielle semble donner plus de moyens à l’homme pour ne pas qu’il reste dans la solitude. Ainsi, la communication ne se limitant pas seulement à une interrogation, le dialogue entre humain et machine va au-delà d’un simple système questions-réponses.

Pour combattre la solitude

Bien qu’étant qualifié de conversation artificielle, le dialogue homme-machine est tout de même un véritable échange, un entretien. C’est vrai pour certains, il est question d’interaction sociale, mais elle permet quand même à l’homme de réduire un peu l’intensité de la solitude autour de lui. Pour cela, il devra sortir de sa tête pour un instant que le robot est une « machine », si vraiment elle est capable de dialoguer avec l’être humain.


Laisser un commentaire