Peut-on encore se référencer dans les annuaires web ?

annuaires référencementAvec Panda et Pingouin qui font la police, beaucoup d’annuaires et sites de communiqué de presse ont disparu des écrans. Mais les annuaires demeurent un excellent moyen de référencer un site internet.

Il suffit de respecter certaines règles pour ne pas être pénalisé par les algorithmes de Google.

Pourquoi les annuaires nuiraient-ils au référencement ?

Ils ont longtemps été utilisés pour publier massivement des liens et augmenter artificiellement la notoriété des sites internet.

Mais contrairement aux annuaires papiers, ceux qu’on trouve sur le web apportent très peu de trafic, voir pas du tout. Ils n’ont donc qu’une utilité en termes de link building. Ils ont d’ailleurs déjà prouvé leur efficacité sur ce plan, car à l’époque il suffisait de s’inscrire sur des centaines de plateformes pour être propulsé en pôle position sur Google.

De nombreux annuaires sont donc apparus, juste pour répondre à la demande en termes de lien, sans ce soucier du trafic réel qu’ils pouvaient apporter, donc sans contrôler les fiches descriptives des sites et la qualité des sources indexés.

Résultat, Pingouin et Panda ont anéanti la crédibilité de ce type d’annuaire. Par la même occasion, tous les sites qui avaient construit leur notoriété à partir de ces plateformes ont subi d’importantes pénalités.

Mais il existe de très bons annuaires qui eux, n’ont subi aucune sanction. Il paraitrait illogique qu’un site soit déclassé sous prétexte qu’il est inscrit sur les Pages jaunes par exemple.

Il suffit donc de distinguer les bons des mauvais, car si s’inscrire à certains annuaires peut être risqué, s’inscrire à d’autres ne présente aucun danger pour le référencement, au contraire. Quelques précautions s’imposent tout de même.

Comment s’inscrire sans risquer d’être pénalisé ?

Là est toute la question, car aujourd’hui, le moindre faux pas peut engendrer des pertes de positions dans les SERP.

Premièrement, il ne faut plus chercher à inscrire son site sur des centaines ou milliers d’annuaires. Une dizaine, voir une vingtaine d’inscriptions suffisent amplement.

Évidemment, il faut choisir des annuaires ayant une forte notoriété et un page rank élevé. Bien que les délais de validation soient plus longs sur les « gros » annuaires, un lien provenant d’une plateforme de qualité sera toujours plus profitable qu’un lien provenant d’un annuaire à faible page rank.

Quoi que l’on puisse dire sur l’importance de cet indice aujourd’hui, le page rank ne demeure pas moins un critère qui doit être pris en considération.

Outre la nécessité de choisir minutieusement les annuaires où s’inscrire, la rédaction des fiches descriptives représente une étape incontournable est déterminante pour un bon référencement. Ces fiches doivent être uniques et fournir le maximum d’information pour orienter les lecteurs dans leur choix.

Le recours à un rédacteur peut donc s’avérer utile, car lui seul sait comment optimiser le texte de chaque descriptif sans compromettre la qualité et sans risquer un refus d’indexation par l’annuaire ou pire, une pénalité de Panda. De plus, la plupart des annuaires de qualité réclament désormais des descriptifs longs (entre 200 et 500 mots), ce qui nécessite d’avoir beaucoup de temps pour rédiger.

On peut donc continuer à s’inscrire dans les annuaires pour se référencer, mais en sachant bien que la qualité éditoriale que réclame Google s’applique aussi aux fiches descriptives. Ce qui nécessite de faire intervenir des professionnelles.

À quel moment s’inscrire sur les annuaires

Comme nous venons de le voir, il suffit de quelques inscriptions pour améliorer son référencement. Un site ancien qui possède déjà plusieurs liens provenant d’annuaires web n’a donc aucun intérêt à s’inscrire dans d’autres. Ceci serait même risqué, puisque Google Pingouin jugerait la stratégie de linking suspicieuse.

En revanche, un site internet récemment mis en ligne et qui ne dispose d’aucuns liens entrants a tout intérêt à mener une campagne d’inscription dans les annuaires, car c’est le moyen le plus facile d’obtenir une certaine notoriété rapidement.

Ce qui lui permettra par la suite de générer d’autres liens entrants, provenant d’autres types de plateformes.

Le référencement dans les annuaires web est donc une première étape incontournable pour les jeunes sites internet, mais au-delà de quelques inscriptions, inutile de poursuivre, même si le but recherché est de référencer uniquement de nouvelles pages profondes.

Conclusion

Les annuaires demeurent incontournables dans le monde seo, mais il faut savoir les utiliser correctement et ne pas en abuser.

Conseils

Pour éviter tout risque de duplicate content, d’erreurs dans le choix des annuaires, ou de refus d’indexation par une ou plusieurs plateformes, confiez vos campagnes d’inscription à un professionnel.

Source : Webtoo.fr


Laisser un commentaire