6 règles pour investir en bourse

Le trading peut être une activité particulièrement lucrative. Cependant, contrairement aux idées reçues, il ne suffit pas de faire de simples estimations des fluctuations des cours et de multiplier les ordres pour réaliser des gains substantiels sur les marchés financiers.

Les risques de perte sont toujours élevés dans le trading, quelle que soit la qualité de l’étude des cours ou l’expérience du trader. Voici 6 conseils pour optimiser les chances de gain et limiter les pertes dans les investissements en bourse.

Bien choisir son courtier en ligne

Contrairement aux professionnels, les particuliers désireux d’investir en bourse doivent souscrire un compte titre de type PEA, une assurance vie ou faire appel à un broker. Intermédiaire entre le marché et l’investisseur, il reste la solution la plus avantageuse pour la spéculation. Il met à la disposition de ses clients une plateforme sur laquelle ils vont réaliser leurs opérations sur les marchés financiers.

Pour que les débuts dans le trading se fassent dans des conditions optimales, il est fortement conseillé de bien choisir son courtier.

Dans un premier temps, il est indispensable d’évaluer la qualité des sites des prestataires. Ensuite, il faut vérifier la qualité de ses services.

En règle générale, un broker fiable fournit un logiciel de trading performant, des conseils pour la réalisation des premiers investissements, un accompagnement dans les procédures d’enregistrement et des comptes adaptés aux différentes opérations de trading.

Pour accélérer les recherches, il est préférable de réaliser des comparatifs de courtier en ligne. Les comparateurs permettent aux traders d’accéder aisément à la liste des meilleurs brokers du marché et ceux qui proposent des prestations adaptés à leur profil.

Trouvez les informations sur http://www.jepargneenligne.com

S’entrainer sur un compte de démonstration

Après avoir choisi le broker, l’erreur à ne pas commettre est de directement se lancer dans la bourse en ligne. Que ce soit pour un professionnel ou un débutant, un passage par le compte de démonstration est indispensable d’une part, pour s’accoutumer de la plateforme du courtier et d’autre part, pour s’entrainer avant de faire face aux marchés financiers et ses nombreux pièges.

Lors des séances de spéculation sur le compte démo, il faut évaluer sa capacité à faire des trades gagnants de manière régulière, à garder son sang-froid en cas de perte ainsi que l’efficacité de ses règles de gestion des risques.

Les règles de gestion des risques peuvent représenter les seuls remparts pouvant protéger un compte, dans certains cas. Elles doivent permettre au trader d’arrêter les trades ou de lancer des ordres en fonction de la situation : pertes répétées, gains substantiels, marché en pleine volatilité, etc.

Investir des sommes qui n’ont aucun impact important sur son budget

Une fois sur un compte réel, il est déconseillé de se lancer dans des trades de plusieurs milliers d’euros.

L’idéal est de miser des sommes qui ne devraient avoir aucun impact sur son budget global. En effet, les ordres doivent être lancés à des moments précis et il serait particulièrement désavantageux de procéder à une vente avant la date idéale, pour des raisons personnelles.

Par ailleurs, en investissant des montants plus ou moins restreints, il est envisageable d’éviter les grosses pertes qui peuvent compromettre fortement sa carrière de trader.

Se préparer à investir en bourse sur le long terme

Si la bourse en ligne a permis à de nombreuses personnes de s’enrichir, il faut savoir que celles-ci n’ont pas construit leur empire en quelques trades.

Pour garantir son succès dans l’univers du trading, il faut se préparer à investir sur le long terme. Dans un premier temps, il est important de diversifier ses placements. Les actions offrent sans nul doute le meilleur rendement, mais il est fortement déconseillé de choisir essentiellement pour ces actifs.

Pour compléter son portefeuille d’actions, on peut opter pour les SICAV et les FCP qui permettent de faire des placements sur les marchés européens et internationaux.

A titre d’information, les actions sont performantes, mais les risques de pertes sont également importants. Grâce à la diversification, ont peut pallier aux éventuelles pertes par les gains réalisés dans d’autres actifs.

Conserver les actions pendant une durée plus ou moins importante

De nombreux traders espèrent s’enrichir rapidement en effectuant des placements dans des actions et en fixant un horizon d’investissement trop court.

Les actions sont particulièrement volatiles et leurs valeurs fluctuent donc grandement en une seule journée. Si certains cambistes professionnels sont capables de prévoir les mouvements du marché à court terme, il n’est pas évident pour un particulier de les imiter en raison d’un manque d’expérience et de connaissances des marchés financiers.

Pour éviter les successions de pertes, il est préférable de conserver les actions pendant une durée plus ou moins longue et de rester attentif aux règles fondamentales. Cette technique permet de déterminer le meilleur moment pour l’envoi des ordres.

Il est important de noter qu’en investissant dans un ou des actions, un trader devient un associé de l’entreprise. En tant qu’associé, il doit donc s’informer sur l’ensemble des événements, des projets et des rapports annuels délivrés par celle-ci.

Fixer un seuil de perte

Pour ne pas risquer de perdre une bonne partie de son capital, il faut fixer un seuil de perte qui, une fois atteint, stoppera les ordres.

En règle générale, le stop-loss est un outil proposé par tous les brokers du web, mais il n’est pas toujours aisé de l’exécuter sur certaines plateformes. En cas de problèmes lors du paramétrage, l’envoi des ordres peut se poursuivre et le cambiste peut mettre son capital ainsi que sa carrière en grand danger.

Dans la réalisation des comparatifs de courtiers en ligne, il est recommandé de vérifier si le prestataire propose un stop-loss garanti permettant de déterminer une limite absolue sur les pertes et d’arrêter toutes les opérations, quel que soit le slippage (la différence entre le prix souhaité et obtenu).

Dans certains cas, l’option stop loss garanti est payante. Pour éviter les mauvaises surprises, il est également primordial de se pencher sur les éventuels frais que les courtiers appliquent dans le paramétrage des seuils et de choisir le prestataire qui propose les tarifs les plus accessibles.


Laisser un commentaire